87343525_102733441331333_3668144452968382464_o_edited.jpg

Livre salué par la critique et récompensé du prix littéraire du lions club du sud et du prix du récit historique de l'Académie des livres de Toulouse 2021.

Six mille kilomètres à parcourir et vingt-cinq siècles d’histoire à découvrir…
Par un petit matin de février 1881, Jane Dieulafoy et son mari archéologue se lancent dans une époustouflante expédition qui va marquer son temps. Le couple va mettre au jour, après mille péripéties, des trésors fabuleux que des millions de visiteurs admirent, sans le savoir, tous les ans au Louvre.
Au-delà de cette aventure passionnante, ce livre plonge dans la vie d’une femme charismatique qui fut l’une des toutes premières françaises à recevoir la Légion d’honneur… et obtenir l’autorisation de porter un pantalon !

Photographe, exploratrice, écrivaine, conférencière hors-pair…, Jane Dieulafoy fut aussi une pionnière dans le combat pour les droits des femmes.
C’est avec stupéfaction que le lecteur posera ses pas dans ceux de cette personnalité, trop souvent oubliée, que le New-York Times qualifiait de « femme la plus remarquable de toute l’Europe. »


Avec elle, marchez et admirez !

La presse en parle

"Les récits de voyage de Jane avaient beaucoup
de succès. Plus de 100 ans après sa disparition,
Audrey Marty a, elle aussi, pu s'évader le temps
d'un ambitieux travail mené avec brio."

La Dépêche du Midi

jane-depeche-couleur.jpg

"Le destin fabuleux de Jane Dieulafoy, de Toulouse à Persépolis, l’aventure au féminin, une lecture d’utilité publique…"
Toulouscope

Capture web_8-4-2022_201857_www.toulouscope.fr.jpeg

"Avec ce livre, l’auteur a voulu mettre

en lumière un couple fabuleux et  injustement oublié."
La Voix du Midi Lauragais/

Actu Toulouse

Capture d’écran 2020-06-06 à 15.45.57.png

"Animée par la passion, cette pionnière française de l'archéologie a exploré parmi les plus beaux sites de fouille, de la Perse au Maroc." Le Figaro

Capture web_8-4-2022_20926_www.lefigaro.fr.jpeg

"Permettre à des femmes illustres de retrouver une place de choix dans la mémoire collective."
La Gazette du Midi

731GMIDI_023-2(1)-page-001.jpg